Qu’est-ce que l’HS?

L’hidradénite suppurée est une maladie cutanée généralisée, chronique et d’origine immunitaire qui affecte de 1 à 3 % de la population mondiale. Comme son diagnostic est souvent retardé ou que la maladie est mal diagnostiquée, sa prévalence réelle demeure inconnue.

En général, l’hidradénite suppurée a de plus grandes répercussions sur la qualité de vie des personnes atteintes que les autres affections de la peau1.

Au Canada, les personnes atteintes d’hidradénite suppurée consulteront en moyenne cinq médecins et effectueront plus de 17 visites médicales sur une période de huit ans avant de recevoir leur diagnostic. La maladie est associée à des symptômes très douloureux, à des lésions profondes (nodules ou abcès) dégageant une odeur désagréable et s’accompagnant d’un écoulement purulent. Les lésions sont présentes aux aisselles, à l’aine et dans la région périanale. Chez la femme, les seins sont également touchés. Avec le temps, les lésions peuvent former des grappes et donner lieu à des cicatrices résiduelles (voir les stades de Hurley illustrés sur la page 2 de ce document).

Souvent, les personnes atteintes de cette maladie peuvent en souffrir pendant des années avant de pouvoir recevoir un traitement efficace et ressentent ainsi de la frustration, en plus de l’impuissance et de la honte que suscite cette maladie. Après avoir essayé différents traitements qui se sont révélés inefficaces, nombre d’entre elles cessent toute démarche pour obtenir des soins médicaux.

RECONNAÎTRE LA MALADIE

COMMENT ÉVALUE-T-ON LA GRAVITÉ DE L’HIDROSADÉNITE SUPPURÉE?

STADE 1 DE HURLEY

Abcès unique ou multiples sans fistules ni cicatrices.

STADE 2 DE HURLEY

Abcès unique ou multiples récurrents considérablement distants les uns des autres, avec formation de fistules et de cicratrices.

STADE 3 DE HURLEY

Abcès et trajets fistuleux multiples, communiquant entre eux, dans l’ensemble de la zone touchée; atteinte diffuse ou quasi.